• Marie-Claude Déry

Chronique #6, cerveau, intestin, sérotonine et bouffe!

Dernière mise à jour : 23 mars 2021



Dernier blitz de mars pour le mois de la nutrition!


Notre cerveau est une usine très efficace qui fonctionne 24/24 heures et 7/7jours. Même la nuit, il fonctionne.


Comme une voiture de course a besoin de carburant « Super » pour fonctionner à son meilleur, notre cerveau a besoin de « super carburant » pour fonctionner lui aussi. Des aliments de qualité, riches en vitamines, minéraux et anti-oxydants.


Vous ne mettrez pas du gaz à tondeuse dans une Porsche.


Votre cerveau est une voiture de luxe : il veut ce qu’il y a de meilleur.

Pour faire une histoire simple : ce que vous mangez affecte directement les structures et les fonctions de votre cerveau, et donc, votre humeur.


Lorsque l’on consomme régulièrement des aliments transformés et additionnés de sucres et autres cochonneries, (Non! n’ayez pas peur, je ne recommence pas avec ces sujets !!!) cela se rend évidemment à notre cerveau, tout comme cela se rend à l’ensemble des cellules de notre corps.

Mais le cerveau n’est pas un foie! Il n’a pas la capacité à bien se débarrasser des saletés!


Si on prend seulement les sucres ajoutés (je n’en parle pas longtemps, promis!), cela favorise l’inflammation et le stress oxydatif, et plusieurs études prouvent que cela influence les fonctions cérébrales. Bien souvent, cela mènera à des troubles de l’humeur, telle la dépression.


Aujourd’hui, nous avons la chance que la science soit en mesure de prouver le lien entre la mauvaise alimentation, la façon dont nous nous sentons psychologiquement, les comportements que nous adoptons et même, le type de bactéries qui vivent dans notre intestin!

Wooo! Mais où vas-tu avec tes skis ce matin toi là ???


Votre intestin est composé de centaines de millions de cellules nerveuses. Toutes ces cellules sont en communication CONSTANTE avec le cerveau. Il est donc normal que ce qui se passe à l’intérieur de votre intestin influence vos émotions. C’est ce que l’on appel L'AXE INTESTIN-CERVEAU!


🌟Maintenant, la science comprend ce mécanisme!


Un des neurotransmetteurs le plus important quand on parle des troubles de l’humeur, est la SÉROTONINE. Bizarrement, quand on pense à ces molécules, on s’imagine qu’elles sont fabriquées dans notre cerveau. Eh bien non!


💥95% de la sérotonine est fabriquée dans votre tube digestif! N’est-ce pas surprenant?


La production de cet important neurotransmetteur est grandement influencée par la qualité du microbiote qui se trouve dans votre intestin.

Votre microbiote est composé de 10 000 milliards de micro-organismes. Chaque adulte abrite entre 800 et 1000 espèces de différentes bactéries, la plupart étant bénéfiques pour notre santé. Ce microbiote est unique à chaque individu, c’est comme une emprunte digitale. Nous avons plus de micro-organismes dans notre intestin que de cellules dans notre corps!


Le débalancement de notre flore intestinale est appelé dysbiose. L’équilibre est primordial puisque nos amis microscopiques protègent la membrane de notre intestin et empêchent que des toxines néfastes ne pénètrent à travers la paroi intestinale pour atteindre notre sang et notre corps en entier.


Ils préviennent aussi l’inflammation, dictent comment nous absorbons les nutriments que nous consommons, et ils activent des chemins neurologiques qui voyagent entre notre intestin et notre cerveau!


Je ne vous casserai pas les oreilles davantage avec les sujets déjà discutés dans les premières chroniques, mais des études ont démontré que les gens qui ont une diète méditerranéenne ont 25-35% moins de chance de souffrir de dépression en comparaison avec les gens qui ont une alimentation occidentale. Une alimentation saine, pauvre en aliments transformés, sera un probiotique naturel pour notre corps.


Un nouveau domaine fait son apparition, il s’agit de la psychiatrie nutritionnelle. On conseillera aux patients de d’abord changer leur alimentation (consommer des aliments entiers) et d'ensuite ajouter des probiotiques et des prébiotiques à leur alimentation. Le but est d’augmenter la fabrication de la sérotonine par les processus normaux de notre intestin.

💊Lorsqu’il y a prescription d’un médicament contre la dépression, il s’agit souvent d’une molécule appelée « inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine (ISRS) », qui fonctionnera en laissant la sérotonine plus longtemps dans l’espace synaptique (espace entre les deux neurones), ce qui augmente l’effet du neurotransmetteur.


Il est donc de plus en plus évident que nous pouvons prévenir la dépression en améliorant notre façon de nous alimenter.


On doit privilégier des aliments qui sont riches en tryptophane, un précurseur de la sérotonine : (un manque de tryptophane est vu chez les gens qui souffrent de dépression et d’anxiété.)

-Les œufs (avec le jaune!),

-Le fromage et les produits laitiers (de source naturelle et presqu’artisanale),

-Les ananas (contiennent de la sérotonine, surtout quand ils sont frais!),

-Les tomates (contiennent de la sérotonine, mais plus quand elles murissent!)

-Le soya et le tofu (on choisit du bio…),

-Le saumon (sauvage…),

-Les noix et les graines (en plus d’être riches en fibres, vitamines et anti-oxydants!),

-La dinde (somnolence du temps des Fêtes!)…


N’oubliez pas que les légumes et les fruits nourrissent votre microbiote, C’EST LA BASE même s’ils ne sont pas les plus riches en tryptophane!


Si vous croyez manquer de sérotonine, vous pouvez aussi essayer les suppléments de tryptophane (après en avoir discuté avec votre professionnel de la santé qui vous suit). Ces suppléments contiennent des formes pures de tryptophane et agiront plus rapidement sur votre niveau de sérotonine.



D’autres façons de « booster » votre sérotonine, c’est en faisant régulièrement :

  • De l’exercice! Les effets anti-dépresseurs de l’exercice ne sont plus à prouver!

  • Prendre du soleil! Les recherches démontrent clairement que le fait de s’exposer aux rayons naturels du soleil, surtout les rayons rouges (en début de journée), améliore notre taux de sérotonine, en plus d’améliorer notre sommeil.

  • Manger des fibres! Les fibres nourrissent nos bonnes bactéries! Comme décrit ci-haut, un microbiote en santé est essentiel à l’axe intestin-cerveau!

C’est un gros sujet d’avenir, la relation entre ce que l’on mange et ce que l’on pense!


Vous aimez ce sujet? Merci de me lire!


89 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout