• Marie-Claude Déry

Jour 9, l'estomac et l'oesophage

Dernière mise à jour : 7 mars 2021




C’est facile votre défi ou bien ça commence à travailler?


Aujourd’hui, parlons d’un système que j’ai seulement effleuré depuis le début: L’ESTOMAC et L’ŒSOPHAGE


Après tout, ça entre par-là!


Quand l’alcool entre dans notre estomac, il y a stimulation d’acide gastrique.


Il y aura à la longue une détérioration de votre muqueuse gastrique par l’effet des sucs gastriques sur-stimulés et cela donnera des maux d’estomac...


Même si on exagère une seule fois et qu’on abuse rarement, LA fois que cela arrive, on peut endommager notre muqueuse et avoir des problèmes pour un certain temps.


Vous savez, la soirée que vous buvez trop rapidement, que votre estomac se contracte, que vous avez des nausées, et que vous aboutissez à vomir... c’est parce que la muqueuse est irritée et fâchée.


À long terme, si cela se répète souvent, la consommation d’alcool peut causer une gastrite.


D’autres phénomènes assez intéressants influencent également l’œsophage (situé un étage plus haut):

  • Le passage de l’alcool dans l’œsophage endommage sa muqueuse directement.

  • Si les nausées et vomissements se produisent à quelques reprises, cela peut créer une lésion inflammatoire chronique de l’œsophage puisque l’acidité endommage la paroi (ça remonte dans l’œsophage...)

  • L’alcool détend le sphincter (valve) qui est situé entre l’œsophage et l’estomac. Quand le sphincter est « lousse », le contenu de l’estomac peut plus facilement remonter. Et étant donné que l’alcool augmente l’acidité de l’estomac, le contenu plus acide qui remonte plus facilement endommage l’œsophage...

  • Les gens qui ont une inflammation de l’œsophage se sentent bien lorsqu’ils boivent, dû à un effet analgésique de l’alcool. Mais l’alcool empire le problème initial!


Afin de prévenir que votre estomac ne soit traumatisé par l’arrivée d’alcool, il faut au moins s’assurer de ne JAMAIS consommer d’alcool à jeun!


En plus d’absorber l’alcool à une vitesse qui sera trop grande, boire à jeun irrite grandement le contenu vide de l’estomac. La nourriture joue un grand rôle de tampon, ce qui contrôle l’acidité du contenu gastrique.

Une alimentation alcaline vous aidera à diminuer vos problèmes d’acidité gastrique. C’est un long sujet, je vous laisse faire des petites recherches.


Les infusions de gingembre et de camomille sont de bons calmants pour l’estomacs.

Bien que le citron soit « acide », son effet est alcalinisant sur le corps. Donc, à moins que vous n’ayez des ulcères ou saignements d’estomac/œsophage, la consommation d’eau citronnée est recommandée pour à peu près tout le monde.


Certaines personnes ont des brulements d’estomac parce qu’ils ne produisent PAS ASSEZ d’acide gastrique (HCL). Et oui, c’est paradoxal. Puisqu’il y a un problème de digestion dans l’estomac, les aliments auront tendance à fermenter dans l’intestin, ce qui crée une pression qui remonte vers le sphincter de l’estomac et cause des reflux gastriques. Je viens de vous résumer un peu trop rapidement ce processus, mais sachez qu’un manque d’HCL nuira à toute votre digestion et causera de l’acidité.


Des tests existent pour calculer votre quantité d’HCL. Un bon naturopathe peut grandement vous aider, moi je vous mets la puce à l’oreille.


Comme depuis le jour 1 de mes publications, l’acupuncture peut aider...


Les causes principales d’acidité gastro-œsophagienne sont:

  • L’alcool (et oui!)

  • Trop d’antiacides...

  • Infection à Helicobacter Pilori

  • Stress +++

  • Antibiotiques

  • Malnutrition et régimes pauvres en calories


Vous n’avez pas de brulement d’estomac, mais vous ressentez ceci:

  • Ballonnements, flatulences

  • Indigestions fréquentes

  • Éructations (vous rotez!)

  • Acné, rougeurs sur la peau

  • Diarrhée

  • Anémie (carence en fer)

  • Fatigue chronique...


Peut-être que votre digestion n’est pas optimale puisqu’au départ, vous manquez de HCL...


Toute cette longue histoire courte (!) pour vous dire que l’alcool débalance votre estomac et qu’à la longue, c’est toute votre digestion qui est affectée.


Si vous tentez d’améliorer cette facette de votre vie, arrêtez de vous demander quoi ajouter pour mieux digérer, demandez-vous plutôt QUOI ENLEVER! L’alcool sera peut-être votre réponse.


Vous avez fait une démarche par rapport à cette condition et vous voulez la partager, n’hésitez pas! Bon mardi !


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout