• Marie-Claude Déry

Recommencer la course sans se blesser

Dernière mise à jour : 21 mars 2021





Pour le sportif moyen, la course présente plusieurs bénéfices : simple, nécessitant peu de temps et offrant beaucoup de résultats. Comment réintégrer cette activité sans se blesser après une saison d’arrêt? Voici quelques conseils qui vous permettront de reprendre votre entraînement du bon pied.


Commencer par un échauffement

S’échauffer consiste à exercer un exercice d’intensité faible à modérée pendant environ 10 minutes avant la pratique de votre sport. Par exemple, marcher avant de commencer à courir est tout à fait indiqué. À quoi ça sert vraiment? À redistribuer votre sang en périphérie de votre corps et ainsi préparer vos articulations à recevoir une « surcharge ». Vos muscles, tendons, ligaments et cartilages ont besoin d’être bien nourri pour réagir convenablement à la demande d’un sport d’impact. Si vous ne le faites jamais, attendez-vous à ressentir des douleurs articulaires ou des tendinites, par exemple.


Réduire le millage et fractionner

Beaucoup de mes clients font l’erreur de reprendre leur entraînement de course là où ils l’avaient arrêté à la fin de l’automne. Une reprise se fait souvent sur 8 semaines, où l’on augmentera tranquillement le kilométrage jusqu’à la distance souhaitée. Les premières semaines, vous pouvez aussi courir en « fractionné », ce qui signifie d’alterner avec des périodes de marche. Par exemple, commencez par 10 minutes de marche, courez 2 minutes, marchez 1 minute, courez 2 minutes… et on augmentera peu à peu le temps de course. Plusieurs programmes sont disponibles sur le web et ils vous permettront de bien recommencer.


Acheter de nouvelles espadrilles

Vous saviez que votre chaussure est conçue pour un nombre limité de kilomètres? Si vous avez fait une saison entière avec votre vieille paire, il est probablement temps de changer. Une chaussure usée peut altérer votre patron de course et vous causer des blessures aux membres inférieurs et déséquilibrer votre colonne vertébrale. Il est important de vous rendre dans une boutique spécialisée en course à pied puisque plusieurs détails sont à considérer : votre poids, votre type de course, votre volume d’entraînement, la forme de vos pieds et vos blessures antérieures. Nous avons la chance d’être entourés d’excellentes boutiques, alors à vous de découvrir votre endroit préféré!


En vrac

Quelques derniers conseils : lorsque vous courez, il est préférable de changer de côté de la rue de sorte que l’inclinaison de la chaussée n’affecte pas toujours le même côté de notre corps. Également, je vous suggère de varier la surface de course, afin d’éviter les blessures de répétitions. Bitume, gravelle, sentiers pédestres, gazon, tapis roulant, toutes les surfaces offrent leurs avantages et leurs inconvénients. Aussi, dès qu’une douleur apparaît, marchez! À votre prochaine sortie, si le symptôme se répète, consultez. Si votre professionnelle de la santé est un coureur ou aime ce sport, il saura vous guider dans le dosage de votre pratique.


Bonne saison!


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout