• Marie-Claude Déry

Jour 1, le poids

Dernière mise à jour : 1 févr.



Bon matin les courageux! Bon début du défi Février en Santé!


Pour cette première parution informative, débutons avec un sujet qui fait partie de la motivation de plusieurs personnes: LE POIDS!


En coupant l’alcool, vous risquez fortement de perdre du poids. Sauf si vous comblez le manque par d’autres aliments...

Le défi, pour plusieurs membres du groupe, sera de ne pas remplacer l’habitude de

« boire » par celle de grignoter.


Quand nous buvons une boisson alcoolisée, notre corps s’empresse de l’éliminer via une succession de réactions chimiques dans nos organes.


Et ce n’est pas seulement le sucre qui fait prendre du poids, L’ALCOOL surtout!

  • 1g de glucides apporte 4kcal

  • 1g d’alcool apporte 7 kcal

  • 1g de protéines apporte 4kcal

  • 1g de lipides apporte 9kcal

Que voulez-vous que votre corps fasse avec toutes ces kcal juste avant d’aller au lit?


Voici quelques phénomènes reliés à l’alcool qui favorisent la PRISE DE POIDS:


-Activation de l’insuline : Hormone sécrétée par le pancréas qui permet le transport du glucose sanguin vers les cellules du corps.

  • Lorsque le glucose est en trop grande quantité, (ce que vous buvez et mangez tard le soir et qui ne sert à rien), l’insuline choisira de stocker les glucides vers les cellules des muscles (glycogène), du foie (glycogène) et des tissus adipeux (triglycérides)


  • Les muscles et le foie sont rapidement rassasiés, donc rapidement, le surplus de glucose sera stocké dans vos poignées d’amour! Zut!


-Activation de la lipogenèse (fabrication de cellules graisseuses) par le foie.

  • Hummm encore des poignées d’amour...


-Ralentissement de la gluconéogenèse et de la combustion des graisses (capacité du corps à fabriquer du glucose à partir de ses réserves).

  • Vos poignées d’amour ne seront jamais brulées pour participer à l’effort de guerre...


-Quand vous demandez un gros effort à votre foie, comme par exemple de métaboliser l’alcool, votre organe ne pourra pas s’occuper d’autre chose. La nuit, vous êtes supposés guérir et vous revitaliser, brûler des graisses et faire le ménage de vos organes. Votre corps n’est pas supposé avoir une surcharge de travail.


-L’alcool altère nos signaux de satiété. Quand on boit, on a faim et les « cravings » sont rarement pour de la nourriture santé en général. Un autre point qui augmente les poignées d’amour!


Ça commence raide pour le premier jour!


C’est donc de dire que... on boit ou on maigrit, mais difficilement les deux!

Bon lundi, pensez à ça, mais pas trop quand même!



21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout