• Marie-Claude Déry

Métatarsalgie : quand le devant du pied crie au secours!

Dernière mise à jour : 11 mai 2021



L’été se termine déjà et certaines personnes reprennent leur routine de vie avec en prime une douleur au pied. Plusieurs coupables, dont entre autres le port de sandales très plates communément appelées « gougounes ». Si vous avez une douleur étrange au devant du pied sous les orteils, lisez ce qui suit!


Quand on a mal au pied, le premier diagnostic probable est une fasciite plantaire. Par contre, un examen par un professionnel de la santé peut vous révéler que vous souffrez en fait d’une métatarsalgie.


Mais qu’en est-il?


Le devant de votre pied est constitué de 5 rayons, comportant des métatarses et des phalanges. Lorsqu’il y a une surcharge au devant du pied, la pression entre les métatarses et les phalanges (orteils) devient trop forte et une douleur s’installe. Nous parlons souvent d’un syndrome métatarso-phalangien parce qu’il englobe plusieurs structures. La douleur provient donc de l’inflammation de la capsule articulaire ainsi que des muscles entre les métatarses.


À qui la faute?

Le port d’une mauvaise chaussure est la première cause possible. Si vous êtes toujours bien chaussé et que du jour au lendemain, vous portez des talons hauts ou une chaussure très plate sans arche, c’est probablement la cause. Si vous avez marché exceptionnellement pieds nus sur une longue période, que vous avez entrepris un nouveau sport avec beaucoup de sautillements ou que vous avez essayé de faire votre jogging sur le bout des pieds, ne cherchez pas plus loin.


Aussi, votre pied étant constitué de deux arches (longitudinales et transverses), si vous souffrez d’un affaissement de l’arche transverse, cela vous prédispose davantage à souffrir un jour ou l’autre d’une métatarsalgie puisque la pression sous vos articulations est déjà plus élevée que la normale. Parfois, et surtout chez la femme, nous diagnostiquons aussi un névrome de Morton, qui est une inflammation du nerf entre vos métatarses. Un bon examen physique nous donnera toutes ces informations.


Traitement et solutions

Première chose à faire, changer de chaussure. Je comprends qu’il peut être souffrant d’introduire votre pied dans un espadrille, mais une fois rendu, votre pied sera soutenu. Si vous restez avec vos mauvais souliers, vous ne guérirez jamais. Oubliez la mode et pensez à votre santé. Ensuite, en chiropratique, nous pourrons vérifier l’alignement osseux de votre pied et travailler l’arche transverse. Aussi, nous avons plusieurs techniques pour traiter l’inflammation des tissus mous environnants et les adhérences qui se sont formées. Nous vous conseillerons des exercices et nous vous donnerons de bons conseils. De plus, il faudra vérifier votre bassin puisqu’à force de marcher « croche », vous avez sans doute déstabilisé votre structure. Parfois, l’orthèse plantaire est une solution temporaire ou définitive dans les cas chroniques et une référence chez le podiatre sera de mise.


N’attendez pas plus longtemps parce que votre guérison sera plus longue et pénible. Ce diagnostic ne se règle pas en claquant des doigts, vous devez être patient.


Écrivez-moi si je peux répondre à vos questions!

58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout