• Marie-Claude Déry

Jour 8, la déshydratation

Dernière mise à jour : 7 mars 2021




Incroyable, c’est votre 2e lundi matin que vous débutez sans alcool!


La deuxième semaine que vous abordez avec peut-être un peu plus d’énergie, un meilleur sommeil, 1-2 livres en moins?


Si ce n’est pas le cas, ne vous désespérez pas, moi tout ça est venu la 3e semaine. Et là, la balance baisse de chiffre. Mais pas au début.


Ce matin, parlons DÉSHYDRATATION!


Tout le monde a sans doute remarqué qu’après la prise d’alcool, l’envie d’uriner se fait sentir rapidement!


On prend cela pour acquis, en se disant qu’on vient de consommer une grande quantité de liquide. Au-delà de ce fait, l’alcool inhibe une hormone, l’ADH (antidiuretic hormone) aussi appelé Vasopressine en français.

  • L’ADH est fabriquée par votre hypothalamus (région à la base de votre cerveau) et est libérée par votre hypophyse (ou glande pituitaire près de l’hypothalamus).

  • De là, un message est envoyé à vos reins, pour demander de retenir l’eau et de moins l’uriner. L’ADH a donc ce que l’on appelle une action anti-diurétique.


Donc, si vous êtes réveillé ce matin, on a une double négation dans la phrase: L’ALCOOL est anti-anti-diurétique!


Plus clairement: l’alcool empêche l’ADH de faire son travail, donc le rein laisse passer plus d’eau, donc vous allez toujours à la toilette! (C’est super l’fun au festival d’été de Québec de boire de la bière, mais on rate la moitié du spectacle!)


En résumé: l’alcool joue directement sur votre cerveau en disant à votre hypothalamus de dire à votre hypophyse d’arrêter la production d’ADH.


Ouffff!


Et un autre phénomène se produit par la diminution de l’ADH: étant donné que le cerveau a peur de manquer d’eau, il y a contraction des vaisseaux sanguins dans votre crâne, et ensuite une dilatation des vaisseaux quand vous buvez moins... ce qui vous donne MAL À LA TÊTE (En plus de l’acétaldéhyde, produits de désintégration de l’éthanol, qui donne très mal à la tête...).


Cela se passe à grande échelle, tout votre corps est desséché suite à avoir pris un peu trop d’alcool. Vive la gueule de bois.

  • Il faut aimer l’amie qui vous offre toujours de l’eau pendant un souper

  • Il faut aimer votre blonde qui vous répète toujours de boire de l’eau entre chaque consommation!

Ceux qui boivent beaucoup un soir débalancent tellement l’eau contenu dans leur volume sanguin qu’il y a aussi un débalancement des électrolytes, menant à une déshydratation qui peut être sévère.


La déshydratation reliée à un abus d’alcool vous causera ces symptômes:

  • Fatigue,

  • Grande sensation de soif,

  • Désordres gastro-intestinaux: maux de ventre, nausées, vomissements et diarrhée,

  • Activité accrue du système nerveux sympathique: augmentation de la pression, battements de cœur plus rapides, palpitations, sueurs,

  • Douleurs musculaires généralisées.


Humm... ça nous est peut-être arrivé...à tous… on jase...


Le lendemain, on pense à certaines méthodes pour nous sentir mieux:

  • Des électrolytes. Pas du Gatorade, c’est trop sucré! Optez pour l’eau de coco, ou mélangez un peu de jus d’orange dans un grand verre d’eau avec du sel. Les sportifs ont souvent des électrolytes à la maison, c’est le temps de les prendre!

  • Bougez! Cela peut paraître hors de vos capacités, mais bouger stimule les endorphines dont vous avez besoin pour vous sentir mieux. Ils sont analgésiques!

  • Mangez bien et léger! Évitez le café, qui est aussi déshydratant...

  • Comme votre foie n’est déjà pu capable, évitez le Tylenol, qui le surchargera..


Il paraît qu’en Pologne, on boit du jus de cornichon pour se remettre d’une gueule de bois...


Quel est votre truc en ce lundi matin? (Les anciens lundis, parce que CE lundi vous êtes « alcohol-free » depuis 7 jours!)


On repart en force avec la participation et la motivation, on se tient les coudes!

Bonne semaine!


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout