• Marie-Claude Déry

Chronique #4 (2e partie), les édulcorants en détail




Bonjour à tous

!

J’espère que vous aimez ce que j’écris, et que vous gardez en tête que c’est le mois de la nutrition. On ne parlera pas toujours QUE de bouffe, tsé!


Voici la 2e partie de la chronique #4 sur les édulcorants!


Aujourd’hui, je vais vous les détailler un peu. Un peu plus long que la 1ere partie, mais ça nécessitait quelques définitions. Et on est samedi tout de même, vous avez plus de temps pour lire!


D’abord, parlons des édulcorants de SYNTHÈSE.

Ils ont la propriété d’avoir un pouvoir sucrant beaucoup plus élevé que le sucre blanc, mais avec beaucoup moins de calorie.


Le plus populaire et le plus utilisé dans le monde entier est L’ASPARTAME. Malgré qu’il soit permis par les autorités comme Santé Canada, il est réputé être un poison pour la santé par les scientifiques qui redoublent d’études afin d’alerter au sujet de ses possibles effets toxiques.


En 1996, une analyse de la littérature scientifique par le psychiatre américain Ralph Walton montrait que 100 % des études financées par l‘industrie concluaient à la sécurité de l’aspartame quand 92 % des études indépendantes faisaient état d’effets délétères (nocifs).


L’aspartame pourrait attaquer le système immunitaire, endommager l’ADN et avoir des conséquences telles que la dépression, les pertes de mémoire, des désordres gastro-intestinaux, etc.


Aussi, plus de 6000 produits (tous les breuvages légers, les produits « sans sucre ») et quelques 350 médicaments contiennent de l’aspartame. Comprimés, sirops, poudres en sachet, analgésiques, antibiotiques et anti-inflammatoires. Parmi ceux-ci, certains sont destinés aux enfants ou aux nourrissons ou prescrits chez la femme enceinte, des publics plus vulnérables. Il serait parfois impossible d’obtenir une version sans aspartame d’un médicament qui nous est prescrit.


Voici une liste d’édulcorants synthétiques ainsi que leurs noms commerciaux (comme ça, vous les reconnaîtrez!), accompagnés de leur pouvoir plus sucrant versus le sucre blanc :

  • Aspartame: NutraSweet, Equal, Sugar Twin, 200

  • Acesulfame: Sweet One, Sunett, 200

  • Neotame: Newtame, 7000-13000

  • Saccharine: Sweet’n Low, Sweet twin, Necta Sweet, 200-700

  • Sucralose: Splenda, 600

  • Advantame: 20 000x

Cela veut dire par exemple que le produit goûtera 200x plus sucré, sans ajouter de calorie. Ça paraît ultra brillant comme concept, mais votre cerveau est complètement mêlé!


Parlons de la 2e catégorie d’édulcorants, les ALCOOLS DE SUCRE!

Les alcools de sucre sont partiellement résistants à la digestion et ils agissent comme des fibres alimentaires. Bien sûr, ils goûtent sucré!!


Ils sont aussi un type de FODMAP, qui peuvent causer des maux d’estomac et des ballonnements chez certaines personnes.


En passant, le terme FODMAP est l'acronyme dérivé de l’anglais : « fermentable oligo-, di-, monosaccharides and polyols ». Ces glucides sont abondants dans l'alimentation occidentale moderne. Restreindre ces FODMAP est bénéfique en cas d'intestin irritable ou d'autre trouble fonctionnel gastro-intestinal. Ce sera sans doute un sujet à venir!


Revenons-en à nos alcools de sucre!

Ils ont une terminaison en « ol », tout comme l’alcool. Ils proviennent de la fermentation de différents produits de la nature, donc ils sont considérés comme « naturels » :

  • Sorbitol,

  • Xylitol,

  • Lactitol,

  • Mannitol,

  • Maltitol,

  • Erythritol,

On les retrouve dans des produits sans sucre, mais aussi dans des médicaments et dans la pâte à dent, puisqu’ils ne causent pas la carie dentaire.


Leurs effets plus négatifs sont reliés aux effets intestinaux, surtout la diarrhée. Ce sont des molécules qui sont digérées lentement et qui augmentent la quantité d’eau qui reste dans l’intestin.


L’érythritol, par contre, ne causerait pas de problème intestinal. Il est réabsorbé par les intestins et évacué par les reins tel quel. Il serait sécuritaire. Il goûte comme le sucre avec un léger arrière-goût.


Ça reste des édulcorants, qui « mélangent » votre cerveau et lui font croire que c’est sucré sans que cela ne crée de réaction de l’insuline. Soyez vigilants...


Et maintenant, des petits nouveaux, des édulcorants NATURELS que vous connaissez et d’autres dont vous ignorez l’existence! Qui dit naturel ne dit pas sans effet secondaire! Et je répète, on parle d'édulcorants donc, on ne parle pas d'eau pure cristalline!


Le steviol glycosides, de la plante STEVIA rebaudiana, provient de l’Amérique du Sud. On le retrouve sous l’appellation STEVIA, Truvia, ou PureVia.


Le stevia est très populaire. Il pourrait diminuer la pression sanguine et diminuer le glucose sanguin chez les personnes diabétiques. Il améliorerait la sensibilité à l’insuline , diminuerait le cholestérol LDL (le mauvais cholestérol) ainsi que la formation de plaque dans les artères. (J'avais parlé de la sensibilité à l'insuline versus la résistance, dans mon article sur le jeûne intermittent.)


Parfois, les gens n’aiment pas le goût de réglisse du stevia qui reste sur la langue.


Le stevia a un pouvoir sucrant jusqu'à 300 fois plus intense que le saccharose (sucre blanc) sans apporter une seule calorie. On le retrouve facilement dans les supermarchés, les boutiques bio ou sur Internet.


L’avantage majeur du stevia est que contrairement à d'autres édulcorants comme l'aspartame, il peut être chauffé et peut donc être intégré dans les préparations culinaires.


Attention : le procédé d'extraction de la plante peut être chimique. Des agents de charge (pour augmenter le volume du produit final) et des additifs alimentaires (chimiques et naturels) sont également ajoutés.


Vous irez lire: https://www.lesoleil.com/affaires/le-stevia-par-la-porte-den-arriere-bd90530d9ca072ebc5d775f13d9f26d4


Ensuite, connaissez-vous le FRUIT DES MOINES? Il est assez nouveau dans la catégorie des édulcorants naturels. Originaire d’Asie du Sud-Est, il détient un pouvoir sucrant 300x plus élevé que le saccharose. C’est un petit fruit ovale qui est un croisement entre la pomme et le kiwi. Il a un très bon goût sucré et 0 calorie.


Il est utilisé en médecine traditionnelle chinoise pour traiter le diabète et l’obésité, ainsi que des troubles inflammatoires, des rhumes et des maux de gorge. Il se cultivait il y a des siècles par des moines bouddhistes pour ses vertus médicinales, d’où son nom « fruit des moines ».


Ceux qui n’aiment pas le goût du Stevia apprécieront le goût plus neutre de ce fruit.


Et maintenant, un troisième, le sirop de YACON! Il provient de la plante yacon d’Amérique du sud. Il serait riche en fructo-oligosaccharides (FOS), qui joue le rôle d’une fibre soluble qui nourrit les bonnes bactéries de l’intestin. Il diminuerait la constipation et ferait perdre du poids.


À utiliser comme substitut du sucre, un peu comme le sirop d'érable.


Les FOS sont une forme non digestible de fructose. Ils ont un goût très sucré et, contrairement aux autres sucres, sont absorbés différemment par le corps, ce qui en fait un excellent édulcorant.


En plus de cela, les FOS sont des prébiotiques très bénéfiques, qui nourrissent les « bonnes » bactéries de notre système digestif. Cela nous aide à digérer la nourriture, à nettoyer nos intestins et à renforcer notre immunité. Pour ceux qui tolèrent les FODMAP, seulement, puisqu’ils en sont riches. Donc à éviter pour les intolérants.


Il serait l'édulcorant le moins envahissant pour le corps humain. À suivre dans les prochaines années!


Pour terminer, le SWERVE : l’édulcorant Swerve est fabriqué à partir d’ingrédients naturels uniquement.


Contrairement aux édulcorants naturels tels que le stevia et les fruits de moine, Swerve est idéal pour caraméliser et il conserve sa forme semblable à celle du sucre.


Il est composé de trois ingrédients: l’érythritol, les oligosaccharides et les arômes naturels.


  • L’érythritol (mentionné plus haut) est fabriqué en fermentant du glucose avec un micro-organisme dans des cuves de brasserie, de manière similaire à la fabrication de la bière et du vin.

  • Ensuite, des enzymes sont ajoutées aux légumes racines riches en amidon pour décomposer l’amidon, ce qui donne des oligosaccharides.

  • Finalement, des arômes naturels sont ajoutés pour reproduire le goût du sucre de table. Il est donc synthétiquement naturel!

Il ne contient pas de calorie et n’augmente pas le taux de sucre ou d’insuline dans le sang, mais des quantités élevées peuvent causer des troubles digestifs. Aussi, il est riche en FODMAP.


Y’a jamais rien de parfait, mais c’est souvent mieux et l’ASPARTAME!


Voilà pour mon petit tour d’horizon sur les édulcorants!


Personnellement, j’ai appris plein de choses cette semaine en écoutant des podcasts, en lisant des recherches et en fouillant des sites web. J’espère que vous aurez trouvé intéressantes les chroniques sur les sucres ajoutés ainsi que sur les ingrédients qui les remplacent!


Questions, commentaires?

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout